• Le plus grand catalogue d'Europe + de 90.000 produits en vente

  • Meilleur site de vente de vin 2016 Plus de 100.000 clients satisfaits

  • Acheter du vin en ligne c'est rapide Votre magasin de vins et spiritueux, livraison à partir de 48 h

Vin Vin de France (Provence)

Voir tous les produits sur Vin Vin de France (Provence) »
L’histoire

La région de Provence, dans le sud de la France, est célèbre pour sa beauté, ses champs de lavande, d’oliviers et de vignes à perte de vue. Ces derniers produisent des rosés frais reconnus et appréciés dans le monde entier.

L’origine des vignobles de Provence se veut très ancienne. Ce sont nuls autres que les Grecs de Phocée, antiques fondateurs de Marseille, qui y plantèrent les premiers cépages durant le 6ème siècle avant notre ère. Un fait historique relaté par César dans ses mémoires de la conquête de la Gaule.

Il faut pourtant attendre l’invasion romaine au 5e siècle pour voir la production et les échanges de vins se développer considérablement dans l’Ouest méditerranéen. C’est ensuite sous l’impulsion des monastères du haut moyen âge que la viticulture devient un véritable commerce. Après les ravages du phylloxera, le vignoble est entièrement replanté mais également limité pour produire des vins de qualité.

À la suite de la chute de l'empire romain, la possession de vignobles devient source de luxe et prestige pour les évêques. Les vins sont utilisés lors des repas en établissant une différence importante : les meilleurs vins sont servis aux hôtes de prestige tandis que les plus médiocres sont vendus, contribuant à augmenter la richesse des évêques alors en possession des vignobles.

Une fois ces invasions terminées, les abbayes de Provence retrouvent leur lustre avec celle de Saint-Victor, à Marseille, de Saint-Honorat, dans l'île de Lérins, puis du Tholonet et de Montmajour. Elles reconstituent alors le vignoble en le développant davantage.

Lors du 10ème siècle, l’apparition de collèges de chanoines entraîne la donation d'un revenu ecclésiastique dans lequel la vigne tiendra une place importante.

La situation géographique

Avec une personnalité régionale très affirmée, la Provence est le berceau d’une exceptionnelle diversité de vins. Le vin de Provence est produit sur le littoral provençal, en bord de Méditerranée, de la Ciotat à Saint-Raphaël, puis de Sanary vers Carnoules et autour de la vallée du Var.

Les 84 communes de cette appellation se situent de fait dans les départements du Var et des Bouches-du-Rhône, à l’exception d’une commune (Villars-sur-Var) située dans le département des Alpes-Maritimes. Il s’agit de la plus étendue des appellations provençales.

Il existe cinq grandes zones naturelles :

  • Le Massif cristallin des Maures : il est constitué de sols peu évolués à sols bruns sur schistes, phyllades, grès, ou encore sur des sols d’éboulis ou sablo-alluviaux.

  • La Dépression Permienne : des sols argilo-sableux de couleur rouge et lie de vin, auxquels s’ajoutent des sols colluviaux.

  • Le Plateau Triasique et les collines jurassiques calcaires : des sols de marno-calcaires du Trias et des sols bruns calcaires ou calciques sur les collines.

  • Le bassin du Beausset : sols de marnes, grès et calcaires.

  • Le haut bassin de l’Arc : apports colluviaux et alluviaux provenant de l’altération et de l’érosion des reliefs calcaires.


Le climat

La Provence bénéficie d’un climat méditerranéen avec un ensoleillement important, de 2 700 à 2 900 heures. Ce climat favorable à la viticulture présente en toute saison des températures particulièrement douces. Les étés souvent caniculaires sont toutefois rafraîchis en bordure de mer par l’effet des brises marines. La fraîcheur hivernale est par contre accentuée par la présence de nombreux vents. Le mistral (vent violent typiquement méditerranéen) favorise néanmoins le bien être de la vigne, évitant ainsi les maladies. La moyenne des pluies se situe entre 550 et 680 mm.

Les appellations

Il existe 8 appellations en Provence :

  • Bandol

  • Baux-de-Provence

  • Bellet

  • Cassis

  • Coteaux-d'aix-en-provence

  • Coteaux-varois-en-provence

  • Côtes-de-provence

  • Palette


Les vignobles occupent en tout une superficie d’environ 30 000 hectares.

Le rendement moyen diffère d'une appellation à l'autre, de 55hl/ha pour le Côtes de Provence rosé, à 40hl/ha pour le Bandol.

On y produit ainsi toute la gamme des couleurs, mais ce sont les rosés qui dominent largement, la grande spécialité de la région. Il est savoureux, fruité et d'une robe chatoyante. La Provence s'impose comme la première région en France : près de 90 de sa production viticole sont dédiés à cette couleur, avec une production annuelle en moyenne de 150 millions de bouteilles.

Le vin blanc quant à lui est plutôt sec, et parfois pétillant. Il se marrie à la perfection avec les produits de la mer.

Le vignoble provençal produit également des rouges puissants et charpentés, notamment dans la région du Bandol.

À l'image des autres vignobles méridionaux, la Provence offre une large palette de cépages. On retrouve, entre autres :

  • En rouge et rosé : grenache, cinsault, carignan, mourvèdre, syrah, tibouren, cabernet-sauvignon...


  • En blanc : ugni blanc, rolle, grenache blanc, clairette, marsanne, sémillon, bourboulenc…

Acheter Vins Vin de France (Provence) en ligne.
Voir plus

Uvinum vous recommande

Vin Vin de France (Provence): Les meilleures ventes

Vin Vin De France (Provence): rouge

Vin Vin De France (Provence): effervescents

Vin Vin De France (Provence): rosé